Vasoconstriction

La vasoconstriction est un processus naturel qui consiste en la réduction du calibre des vaisseaux sanguins grâce à la contraction des fibres musculaires. Le froid est l’un des éléments qui provoque une vasoconstriction (le corps se protège du refroidissement en contractant les vaisseaux sanguins pour diminuer la quantité de sang qui circule et se refroidit). En appliquant un froid intense sur toute la zone du cuir chevelu, on provoque une vasoconstriction qui diminue la quantité de sang qui peut atteindre la racine des cheveux pendant ce refroidissement.

La chimiothérapie cible en particulier les cellules à division rapide, pour les détruire, car les cellules cancéreuses se divisent rapidement pour se reproduire et se répandre. Les cellules saines des structures qui poussent (cheveux, cils, sourcils, poils, ongles) ou qui par leur nature se divisent rapidement aussi (épithélium buccal par exemple) sont particulièrement impactées par la chimiothérapie, qui ne fait pas la différence entre les cellules saines et les cellules cancéreuses qui se divisent rapidement. Ceci explique pourquoi les cheveux, la pilosité et les ongles des patients se trouvent endommagés par les traitements de chimiothérapie.

Or, la chimiothérapie circule dans le sang du ou de la patient(e), pour se rendre aux cellules qu’elle cible. Si on provoque un vasoconstriction au niveau du cuir chevelu pendant et quelques temps après l’administration de la chimiothérapie, on diminue la quantité de sang qui atteint les racines des cheveux, diminuant du même coup la quantité de chimiothérapie qui s’y rend. Ainsi, les racines des cheveux seront partiellement protégées de l’assaut de la chimiothérapie.